Canadian Baseball Hall of Fame’s statement on Larry Walker’s National Baseball Hall of Fame induction:

The Canadian Baseball Hall of Fame would like to congratulate Larry Walker on his historic election to the National Baseball Hall of Fame today.

“We are thrilled to learn that Larry Walker will become the second Canadian inducted into the National Baseball Hall of Fame in Cooperstown, joining the legendary Fergie Jenkins,” said Adam Stephens, the head of the Canadian Baseball Hall of Fame’s board of directors.

“Larry was a unanimous selection to our Hall of Fame in 2009 and we have been proud to tell the story of his trailblazing and record-breaking career in our museum. Over the years, both on and off the field, Larry has been a true inspiration and role model for Canadians. He has also been a strong supporter of the Canadian Baseball Hall of Fame & Museum and has never forgotten his roots. On behalf of the Canadian Baseball Hall of Fame, I would like to congratulate Larry on this well-earned and historic honour. We look forward to seeing him at his induction ceremony in Cooperstown this summer.”

Larry Walker Bio:

Photo – R-L: Fergie Jenkins and Larry Walker

When Larry Walker signed his first professional contract in 1984, he preferred the Montreal Canadiens to the Montreal Expos, but after the longtime hockey goalie decided to focus on the diamond, he evolved into the greatest position player Canada has ever produced.

Signed by fellow Canadian Baseball Hall of Famer, Jim Fanning, Walker toiled for parts of four seasons in the minors, before making his big league debut on August 16, 1989. A five-tool threat, Walker blossomed into an all-star outfielder in his six seasons with the Expos. After the strike-shortened, 1994 campaign, Walker inked a multi-year deal with Colorado, where he would enjoy his greatest big league success. His MVP award-winning 1997 campaign was one of the best single seasons in history. In that storied year, Walker belted 49 homers, drove in 130 runs and hit .366, to earn his first of three batting titles. He would hit .379 with 37 home runs and 115 RBIs for an encore in 1999. After more than nine seasons with the Rockies, the five-time all-star was dealt to St. Louis in August 2004. He would play his final season with the Cardinals the following year.

In all, Walker suited up for 17 big league seasons and leads Canadians in virtually every career offensive category, amassing 2,160 hits, 383 home runs, 471 doubles and 230 stolen bases. The seven-time Gold Glove winner also compiled a .313 career batting average, .565 slugging percentage and won the Canadian Baseball Hall of Fame’s Tip O’Neill Award an unprecedented  nine times. For his efforts, Walker was inducted into Canada’s Sports Hall of Fame in 2007, the B.C. Sports Hall of Fame in 2009 and the Colorado Sports Hall of Fame in 2011.

Read more about Larry Walker HERE.

Déclaration officielle du Temple de la renommée du baseball canadien sur l’intronisation de Larry Walker à Cooperstown

Le Temple de la renommée du baseball canadien aimerait féliciter Larry Walker pour son élection historique au Temple de la renommée de Cooperstown aujourd’hui.

« Nous sommes heureux d’apprendre que Larry Walker deviendra le deuxième Canadien à être intronisé au Temple de la renommée du baseball à Cooperstown, rejoignant ainsi Ferguson Jenkins », a déclaré Adam Stephens, le président du conseil d’administration du Temple de la renommée du baseball canadien.

« Larry a été élu de façon unanime à notre Temple en 2009 et nous avons raconté son histoire, sa carrière et ses records avec fierté. Au cours des années, autant sur le terrain qu’à l’extérieur de celui-ci, Larry a été une vraie inspiration et un modèle à suivre pour les Canadiens. Il est aussi un véritable supporteur du Temple de la renommée et musée du baseball canadien et n’a jamais oublié ses racines. Au nom des membres du Temple canadien, j’aimerais féliciter Larry pour cet honneur historique et pleinement mérité. Nous avons bien hâte d’assister à la cérémonie d’intronisation à Cooperstown cet été. »

Biographie de Larry Walker :

Lorsque Larry Walker a signé son premier contrat professionnel en 1984, Larry Walker préférait le Canadien de Montréal aux Expos de Montréal. Mais une fois que le gardien de but a décidé de mettre l’emphase sur le terrain de baseball, il est devenu l’un des meilleurs joueurs de position que le Canada n’a jamais connus.

Recruté par Jim Fanning, également membre du Temple de la renommée, Walker a passé quatre saisons dans le baseball mineur avant de faire le saut avec les Expos le 16 août 1989. L’athlète possédait les cinq outils du joueur de baseball est devenu un joueur vedette au cours de ses six saisons avec la formation montréalaise. Après la grève de 1994 et la vente de feu des Expos, il s’est retrouvé avec les Rockies du Colorado, où il connaîtra ses meilleures années. En 1997, il a reçu le titre de joueur le plus utile à son équipe, au terme d’une saison historique : 49 circuits, 130 points produits, une moyenne de ,366 et un premier championnat des frappeurs. Il a connu autant de succès ou presque en 1999, terminant la campagne avec une moyenne de ,379, 37 circuits et 115 points produits. Après plus de neuf saisons au Colorado, il a été échangé aux Cardinals de Saint-Louis au mois d’août 2004. Il jouera sa dernière campagne avec les Cards l’année suivante.

En carrière, Walker a disputé 17 campagnes dans les Majeures et domine pratiquement toutes les catégories offensives chez les joueurs canadiens. Il a 2160 coups sûrs, 383 circuits, 471 doubles et 230 buts volés. Il a gagné sept gants dorés, participé à cinq matchs des étoiles, a maintenu une moyenne au bâton de ,313, une moyenne de puissance de ,565 et a reçu neuf fois le prix Tip O’Neill du Temple de la renommée du baseball canadien. Il a été élu au Panthéon des sports canadiens en 2007, au Temple de la renommée de la Colombie-Britannique en 2009 et du Colorado en 2011.