Martin, Key, Stephenson, Heisler, Godfrey, Birnie to be inducted into Hall of Fame on June 15 

Martin, Key, Stephenson, Heisler, Godfrey et Birnie intronisés le 15 juin 

L to R: Jack Graney award winner Buck Martinez, plus Inductees Rod Heisler, Ashley Stephenson, Russell Martin, Paul Godfrey and Howard Birnie.

Six nouveaux membres seront intronisés au Temple de la renommée et musée du baseball canadien lors d'une cérémonie qui aura lieu sur les terrains du panthéon le samedi 15 juin. 

Les anciennes vedettes des Blue Jays de Toronto Russell Martin (East York, ON) et Jimmy Key seront intronisés en compagnie de la joueuse d'avant-champ et pionnière des entraîneuses Ashley Stephenson (Mississauga, ON) et le lanceur légendaire de l'équipe nationale Rod Heisler (Moose Jaw, SK). L'ancien président et PDG des Blue Jays Paul Godfrey, qui a joué un rôle significatif dans l'arrivée d'une équipe de la MLB à Toronto, et le dirigeant de longue date de l'Association de baseball de Leaside (Toronto) Howard Birnie seront aussi honorés. 

« Chacun des intronisés a eu un impact significatif sur le baseball au Canada, à sa façon bien à lui, a déclaré Jeremy Diamond, président du conseil d'administration du Temple. Nous avons hâte de célébrer leurs carrières exceptionnelles à St. Marys le 15 juin. » 

Unfortunately, Jimmy Key will not be able to attend the ceremony, but his former Blue Jays teammate and fellow Canadian Baseball Hall of Fame inductee Ernie Whitt will accept the honour on Key’s behalf. 

La cérémonie d'intronisation est l'une des nombreuses activités organisées, comme la soirée "Opening Pitch", où il sera possible de discuter avec les intronisés et autres invités spéciaux le 13 juin au Rogers Center, et le tournoi de golf et banquet le 14 juin. 

Horaire des activités du week-end d'intronisation 2024 

*Heures avancées de l'Est 

Jeudi 13 juin

Événement : Soirée Opening Pitch, which will feature a meet and greet with inductees Russell Martin, Ashley Stephenson, Rod Heisler and Paul Godfrey, plus other Canadian Baseball Hall of Fame inductees, including Fergie Jenkins, Gord Ash and Denis Boucher and media personalities Dan and Ben Shulman. 

Endroit : Corona Rooftop Patio, Rogers Center, 1 Blue Jays Way, Toronto, Ontario, M5V 1J1. Pour plus d'informations sur le lieu, cliquez ici.   

Heure : 18 h à 22 h 

Coût : Billet à 100 $, incluant la nourriture et la boisson. Pour plus d'information et pour acheter votre billet, cliquez ici. Deadline for purchasing tickets is end of day on June 12.

Vendredi 14 juin 

Événement : 26e tournoi de golf des célébrités et banquet 

Heure : Inscription à 9 h. Départ à 10 h. Banquet débute à 16 h. Animation et remise de prix tout de suite après le souper. 

Endroit : St. Marys Golf and Country Club, 769 Queen Street East, St. Marys, Ont. Le banquet aura lieu sur les terrains du Temple au 386 rue Church. 

Coût : COMPLET 

Célébrités présentes à cet événement : Russell Martin, Ashley Stephenson, Rod Heisler, Paul Godfrey, Fergie Jenkins, Ernie Whitt, Buck Martinez, Steve Rogers, Denis Boucher, Rod Black, Bill Humber, Larry Landreth, Rob Ducey, George Kottaras, Joe Beimel, Richard Griffin, Steve Green, Lindsay Hamilton, Kara Wagland, Sarah Wilkes and Larry Balkwill. 

Samedi 15 juin 

Événement : Cérémonie d'intronisation pour Russell Martin, Ashley Stephenson, Jimmy Key, Rod Heisler, Paul Godfrey et Howard Birnie. Le tout animé par le légendaire commentateur canadien Rod Black. Entrée gratuite. 

Horaire de la journée d'intronisation : 

9 h 30 à 10 h 15 Conférence de presse avec les intronisés à l'intérieur du musée (membres des médias seulement) 
11 h à 17 h - Des parties de baseball seront jouées sur les terrains du Temple. 
11 h à 17 h 30 - Ouverture du musée (prix régulier admissible) 
13 h à 15 h 30 - Cérémonie d'intronisation au Temple. Buck Martinez recevra également le prix Jack Graney. Entrée gratuite, 386 rue Church. 
16 h à 17 h 30 - Séance d'autographes * (voir règles ci-dessous) avec les intronisés et autres invités spéciaux. Visitez notre site web pour plus d’information. 

*Veuillez noter : Jimmy Key ne sera pas présent.*

Séance d'autographes * (voir règles ci-dessous)  
* Les membres doivent apporter leur carte de membre. Admission membres pour la séance : 25 $.  
* Non-membres : 35 $ pour la séance.  
* Les membres en règle pour la saison 2024 entreront en premier 
* La séance a une durée de 90 minutes.  
* Autographes limités à un item par personne par intronisé ou invité.  
* Premier arrivé, premier servi  
* Les employés du Temple se réservent le droit de stopper la ligne d'attente en tout temps.  
* Autographes non garantis  
* AUCUNE photo. 

Biographie sur les intronisés 

Russell Martin 

Né à East York (Ontario) en 1983, Russell Martin a déménagé à Montréal lorsqu'il avait deux ans et a développé ses habiletés de joueur de baseball avec l'équipe nationale junior avant d'être repêché par les Dodgers de Los Angeles en 17e ronde lors du repêchage 2002 de la MLB.  

Après une bonne saison recrue avec les Dodgers en 2006, il a frappé pour ,293, réussi 19 circuits et produit 87 points, un sommet en carrière, en plus d'être invité au match des étoiles, de remporter un bâton d'argent, un gant d'or et le prix Tip O'Neill du Temple lors de sa deuxième année dans la MLB. 

L'année suivante, il a de nouveau été invité au match des étoiles et joué deux autres saisons avec les Dodgers. Il a ensuite signé avec les Yankees de New York, cognant 18 et 21 circuits lors des campagnes 2011 et 2012 respectivement. 

Le 30 novembre 2012, il s'est entendu avec les Pirates de Pittsburgh et a été nommé deux fois de suite le meilleur joueur défensif. Après la saison 2014, il a signé un contrat de cinq ans avec les Blue Jays. À sa première saison avec Toronto, il a cogné 23 circuits (un sommet en carrière) et a été invité à son quatrième match des étoiles. Il a aidé les Blue Jays à atteindre les séries pour la première fois en 22 ans.  

Martin a joué 14 saisons dans la MLB et se classe parmi les dix premiers Canadiens dans la plupart des catégories statistiques des Majeures, notamment premier pour le dWAR (16,5), troisième pour le WAR (38,8) et sixième pour les coups sûrs (1416). Il détient également les records canadiens dans les séries de la MLB pour le nombre de matchs joués (58) et les coups sûrs (38). 

Au niveau international, Martin a porté les couleurs de l'équipe nationale junior en 2000 et lors de la Classique mondiale en 2009. Il était aussi de l'équipe d'entraîneurs au cours des Classiques de 2017 et de 2023. 

« Lorsque j'ai appris la nouvelle, j'ai d'abord pensé Russ, tu deviens vieux! J'ai ensuite pensé que c'était un honneur d'être intronisé au Temple de la renommée du baseball canadien aux côtés d'autres grands joueurs. Je n'ai jamais joué au baseball pour les prix et les accolades, mais là, c'est vraiment spécial. » 

Pour sa biographie complète, cliquez ici

Jimmy Key 

Né en 1961 à Hunstville (Alabama), Jimmy Key a été repêché en troisième ronde en 1982 par les Blue Jays. Le gaucher a gravi les échelons jusqu'à son premier départ dans les Majeures le 6 avril 1984.  

En 1985, alors que les Blue Jays remportent pour la première fois un championnat de division, le solide gaucher termine la campagne avec une fiche de 14-6 et une MPM de 3,00 en 212,2 manches et 35 apparitions, ce qui lui vaut sa première invitation au match des étoiles. Au cours des sept saisons suivantes, Key a continué à être un partant de premier plan pour les Jays, enregistrant au moins 12 victoires lors de chaque campagne.  

C'est en 1987 qu'il a connu sa meilleure saison avec les Blue Jays, alors qu'il a remporté 17 victoires et subi 8 défaites et qu'il a été le meilleur lanceur de la Ligue américaine avec une MPM de 2,76, tout en lançant 261 manches. Avec pareils résultats, il a été nommé lanceur de l'année dans la Ligue américaine par The Sporting News.  

Quatre ans plus tard, il a presque égalé sa campagne de 1987, avec 16 victoires et une MPM de 3,05, et a de nouveau été invité au match des étoiles. En 1992, il remporte 13 victoires en saison régulière et en ajoute deux autres contre les Braves d'Atlanta en Série mondiale pour aider les Blue Jays à remporter leur premier championnat. 

Nous retrouvons le nom de Key parmi les meneurs dans l'histoire des Blue Jays (minimum 1000 manches lancées) : à égalité au premier rang pour la MPM (3,42) et la moyenne WHIP (1,20) ainsi que quatrième pour les victoires (116) et les manches lancées (1695,2).  

Au total de ses 15 ans de carrière dans les Majeures, comprenant aussi des séjours avec les Yankees de New York et les Orioles de Baltimore, Key a signé 186 victoires et a terminé avec une moyenne WAR de 49,0. 

« J'aimerais remercier le Temple de la renommée du baseball canadien et son comité exécutif pour ce grand honneur. Cette reconnaissance vient couronner les neuf belles années que j'ai passées à Toronto au sein de l'organisation des Blue Jays. Faire partie de la première équipe de baseball professionnel championne du monde au Canada est le point culminant de ma carrière. »      

Pour sa biographie complète, cliquez ici

Ashley Stephenson 

Née à Mississauga (Ontario) en 1982, Ashley Stephenson a été membre de la première édition de l'équipe nationale féminine en 2004. Elle a excellé avec l'équipe pendant 15 saisons, remportant avec elle sept médailles, dont l'argent à la Coupe du monde féminine en 2008 et 2016 ainsi qu'aux Jeux pan américain en 2015 et le bronze à la Coupe du monde féminine (2004, 2006, 2012 et 2018). Elle a été nommée joueuse par excellence de l'équipe féminine en 2005 et 2008).  

Après sa carrière de joueuse, Stephenson est devenue entraîneuse sur l'équipe féminine et était présente lors de la conquête de la médaille de bronze au championnat pan américain de la COPABE en 2019. Trois ans plus tard, elle est devenue la première femme à diriger l'équipe nationale féminine lorsqu'elle a été la gérante au cours d'une série de cinq matchs contre les États-Unis à Thunder Bay, en Ontario.  

Stephenson a écrit l'histoire une fois de plus en novembre de la même année, remportant le titre Lionel Ruhr de Baseball Canada comme entraîneur de l'année au pays. 

En 2023, Stephenson a été engagée comme instructeur pour le club-école des Blue Jays à Vancouver, les Canadians. Elle sera de retour à son poste en 2024. 

Une ambassadrice respectée au niveau national et international, Stephenson a aussi participé à la Commission des athlètes de la WBSC de 2018 à 2022. 

« Wow! Merci beaucoup. C'est l'un des appels les plus surprenants que j'ai reçu. J'ai joué au baseball parce que j'aime ce sport. Jamais dans mes rêves les plus fous j'aurais pensé jouer pour mon pays et vivre toutes ces expériences et avoir toutes ces opportunités. J'espère que les filles et les femmes voient ceci comme un exemple de ce qui se passe quand on travaille fort, qu'on s'implique et qu'on persévère. Le Temple, c'est pour toujours. Je suis incroyablement honorée d'en faire partie! » 

Pour sa biographie complète, cliquez ici

Rod Heisler 

Né en 1957 à Moose Jaw (Saskatchewan), Rod Heisler a lancé au cours de 14 compétitions internationales avec l'équipe canadienne, un record.  

Le lanceur gaucher canadien a également joué pour l'Université Bemidji State, remportant les honneurs All-Conference en 1978 et 1979 ainsi que All-District en 1979.  

Sa première présence avec l'équipe nationale a eu lieu en 1978, lors de la Série mondiale amateur. Il a également lancé pour le Canada lors de la même compétition en 1980 et en 1982. En 1982, il a obtenu une fiche de 3-0 avec une MPM de 2,35 et a été nommé le meilleur lanceur gaucher du tournoi. 

Deux ans plus tard, Heisler était le lanceur partant pour le premier match du Canada aux Jeux olympiques et n'a permis que deux points en 10 manches et un tiers de travail dans une défaite crève-cœur de 4-3 en 12 manches contre le Nicaragua. Il a de nouveau été invité à représenter le Canada lors des JO de 1988 mais n'a pu lancer en raison d'une blessure. 

Heisler a également représenté le Canada aux Jeux pan américain (1979, 1983 et 1987) et trois Coupes intercontinental (1981, 1983 et 1985). Pour souligner son apport sur le terrain, il a reçu la médaille d'honneur du gouvernement du Canada en 1988. 

Après sa carrière de joueur, Heisler est devenu enseignant et a été entraîneur des équipes de baseball du Collège Notre-Dame à Wilcox (Saskatchewan). 

En 2006, il a été intronisé au Temple de la renommée de l'Université Bemidji et, en 2017, ce sont les portes du Panthéon de Moose Jaw qui lui ont été ouvertes. 

« Quand vous m'avez dit pour la première fois que j'étais intronisé, j'étais ravi, je pensais que c'était notre équipe olympique qui avait été nommée et que les gars avaient été appelés pour l'annonce de la nouvelle! Quand vous m'avez dit que c'était moi, j'ai été totalement surpris. Jamais, dans mes rêves les plus fous, je ne me serais mis en tête de recevoir un tel honneur. Le Temple de la renommée du baseball canadien... pas question!! Je n'aime pas trop les mots, mais je suis resté sans voix! Wow!»   

Pour sa biographie complète, cliquez ici

Paul Godfrey 

Né à Toronto en 1939, Paul Godfrey a joué un rôle crucial dans l'arrivée d'une équipe de la MLB dans sa ville natale. En 1969, cet ambitieux politicien de 30 ans s'est donc rendu à ses frais aux réunions d'hiver de la MLB, tenues à l'hôtel Americana de Bal Harbor, en Floride, pour dire au commissaire Bowie Kuhn qu'il voulait obtenir une équipe des Majeures pour Toronto. Kuhn a répondu à Godfrey qu'il faut qu'il y ait un stade de baseball à Toronto avant qu'il n'envisage de le faire. 

Fort de ces informations, Godfrey retourne à Toronto avec l'intention de bâtir un stade. En 1973, Godfrey est élu président de la communauté urbaine de Toronto et, dès son premier jour dans ses nouvelles fonctions, il promet d'obtenir une équipe de la MLB pour la ville et de veiller à la construction d'un stade couvert.  

À court terme, cependant, il a besoin d'une alternative économique, et il a donc l'idée de rénover l'Exhibition Stadium pour en faire un double stade de baseball et de football. En novembre 1973, il convainc le Premier ministre de l'Ontario, Bill Davis, de fournir la moitié des 15 millions de dollars nécessaires à la rénovation du stade. Cette rénovation, ainsi que les solides compétences de Godfrey en matière de négociation, contribuent à préparer le terrain pour que le groupe de propriétaires composé des Brasseries Labatt, de la CIBC et d'Howard Webster obtienne une équipe des Majeures en 1976. 

Huit ans plus tard, Godfrey est à la tête d'une corporation chargée d'élaborer, choisir un emplacement et construire un nouveau stade couvert qui deviendra le SkyDome. 

En 2000, Godfrey est nommé président et PDG des Blue Jays de Toronto, un poste qu'il gardera jusqu'en 2008.  

Cet homme hautement respecté a été nommé sur l'Ordre du Canada en 1999 et l'Ordre de l'Ontario en 2010. 

« J'ai été très surpris et ravi d'apprendre que j'allais être intronisé au Temple de la renommée du baseball canadien. J'en ai même eu les larmes aux yeux. Être intronisé dans cette merveilleuse institution est l'un des plus grands honneurs de ma vie. J'adore le baseball et mon entrée au Temple me procure une émotion inouïe. » 

Pour sa biographie complète, cliquez ici

Howard Birnie 

Né à Toronto en 1937, Howard Birnie a été impliqué dans le baseball torontois pendant plus de 70 ans comme joueur, entraîneur et arbitre. 

Pendant sa carrière d'entraîneur à Toronto de 1958 à 1988, il a mené ses équipes à sept championnats locaux, et un championnat national avec les Leaside All-Stars de Toronto en 1964.  

Au cours des années, Birnie a occupé un nombre incalculable de postes de direction, dont celui de président de l'Association de baseball de Leaside depuis 1973 et de président de l'Association de baseball de l'Ontario n 1991 et 1992. 

Cependant, Birnie est surtout connu comme l'un des arbitres les plus respectés et avec le plus d'ancienneté au pays. Au cours de ses 34 années comme arbitre, Birnie a participé à six championnats nationaux entre 1979 et 1989, à trois championnats internationaux (1985, 1987, 1990) et à deux championnats du monde juniors (1986-1987). Il a également été choisi pour arbitrer des matchs de la Coupe Pearson - un concours annuel entre les Blue Jays de Toronto et les Expos de Montréal - en 1982, 1984 et 1986.  

En reconnaissance de ses 50 ans d'implication bénévole dans le baseball amateur, Birnie a reçu le prix du jubilé de diamant de la Reine en 2012 et, cinq ans plus tard, a été élu au Temple de la renommée de Baseball Ontario. À ce jour, il est toujours directeur de l'association provinciale. 

« J'étais incroyablement surpris au départ et ensuite très humble et reconnaissant d'être reconnu à simplement faire ce que j'ai aimé le plus dans ma vie. Avec mon implication passée avec le Temple, je sais que la liste des intronisés est composée d'un nombre impressionnant de personnes qui ont été impliquées dans notre sport de différentes manières. Mon intronisation va au-delà de mes rêves. » 

Pour sa biographie complète, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FR